Indications d'utilisation au bloc opératoire

À l'hôpital, et plus exactement au bloc opératoire, l'endoscope bronchique Ambu® aScope™ 4 Broncho peut être utilisé pour plusieurs types d'indications.

Intubation sur patient vigile à l'aide de l'aScope 3

Intubation à l'aide de l'aScope 3. La sonde endotrachéale est fixée sur le raccord de sonde endotrachéale.

     Ventilation unipulmonaire

La ventilation unipulmonaire s'effectue au cours de procédures chirurgicales thoraciques à l'aide d'une sonde double lumière (SDL) ou d'un bloqueur bronchique (BB). La pratique montre que l'utilisation d'un endoscope flexible pour confirmer le positionnement correct d'une SDL, contrairement à une auscultation seule, est préconisée. « La méthode la plus précise pour confirmer le positionnement d'une SDL gauche est la fibroscopie bronchique ».1
Les données cliniques mettent en évidence un taux de réussite plus élevé et une réduction du nombre d'incidents de complication lors de la pose d'une SDL avec un endoscope flexible.

Le dispositif idéal pour confirmer le positionnement correct d'une SDL
L'aScope 4 Broncho Slim peut être passé dans une SDL de taille 37 Fr ou supérieur. Avec un diamètre de tube d'insertion ultra fin de 3,8 mm, l'aScope 4 Broncho Slim convient parfaitement pour confirmer la position d'une SDL et éventuellement la répositionner.

Mise en place sûre de bloqueurs bronchiques
De la même manière, l'aScope 4 Broncho Slim permet une mise en place sans risques et un contrôle du positionnement de bloqueurs bronchiques de taille comprise entre 5 et 9.

 

     Intubation

L'intubation fibroscopique est souvent considérée comme une technique difficile. Un programme de formation structuré et une utilisation régulière garantissent la réussite de la procédure. Le concept d'usage unique et de mobilité de la gamme aScope 4 Broncho simplifie l'acte de fibroscopie et améliore la sécurité des patients2.
Aujourd'hui, le manque d'opportunité de pratiquer l'intubation avec endoscope représente une vraie difficulté en raison du manque d'équipement et de la crainte d'endommager des appareils onéreux. Tous les services d'anesthésie devraient prévoir des prestations où les compétences et les appareils sont disponibles pour réaliser des intubations avec endoscope sur patient éveillé dans les cas indiqués2.

Durant la gestion des voies aériennes, l'une des principales causes de complication au bloc opératoire, aux urgences et en unité de soins intensifs est le manque de disponibilité d'un endoscope flexible en cas de besoin. L'audit NAP4 révèle qu'en unité de soins intensifs, le problème de l'accès à un endoscope flexible destiné à la gestion des voies aériennes est récurrent2.
Le rapport NAP4 recommande qu'un endoscope soit tenu à portée immédiate au bloc opératoire. En effet, la sécurité du patient peut être compromise par un délogement de la sonde endotrachéale, une extubation accidentelle ou une intubation ratée3.

1. Campos, JH. 2002. Current techniques for perioperative lung isolation in adults. Anesthesiology 97 : 1295-1296.
2.Cook T et al., NAP4 - 4th National Audit Project of The Royal College of Anaesthetists and The Difficult Airway Society, Major complications of airway management in the United Kingdom, rapport et conclusions, mars 2011
3.guidance.nice.org.uk/mtg14

Etre contacté par un responsable commercial

Vous souhaitez essayer Ambu® aScope™ 4 Broncho ?

S'inscrire

Nous contacter

Vous souhaitez essayer Ambu® aScope™ 4 Broncho ?

Nous contacter