Edito

Fibroscope à usage unique : un bénéfice médical et économique

Pr Jean-Jacques Zambrowski – Economiste de santé. Université Paris-Descartes

 

"Aux traditionnels fibroscopes réutilisables utilisés pour les intubations difficiles, nécessitant une maintenance exigeante, s’ajoute désormais la possibilité de recourir à des fibroscopes à usage unique, dont la performance, la fiabilité, la maniabilité sont équivalents.

Le choix entre le deux types de dispositif est donc fondé sur d’autres critères. On retiendra en particulier la sécurité quant au risque infectieux, en prévenant en particulier les risques liés aux prions et aux contaminations et infections croisées, où l’intérêt d’un dispositif à usage unique est manifeste, comme en témoignent l’étude menée à Lyon, Créteil et Clermont-Ferrand(1),  ainsi que la disponibilité, car le nettoyage et la désinfection des fibroscopes réutilisables, voire leur réparation lorsqu’elle s’avère nécessaire, imposent un délai de remise à disposition incompressible. Le bénéfice sur ce point de la disponibilité en faveur du fibroscope à usage unique est bien démontré par l’étude menée à l’Hôpital Saint-Louis à Paris (2).

Pour compléter la comparaison et orienter le choix vers l’un ou l’autre type de fibroscopes, l’évaluation de leurs coûts respectifs est essentielle. Diverses études ont été conduites à cet effet, prenant en compte les coûts d’acquisition et pour les fibroscopes réutilisables, de maintenance, d’entretien et de réparations ainsi que la durée d’utilisation et donc d’amortissement.

Selon l’étude réalisée à l’hôpital Saint-Antoine (Paris), les coûts liés à l’utilisation de fibroscopes réutilisables ou à usage unique sont du même ordre (3). Le fibroscope à usage unique semble toutefois économiquement préférable pour les centres réalisant moins de 45 intubations sous fibroscopie par an (3). En tout état de cause, comme le montre l’étude réalisée au CHU de Toulouse, le volume d’actes paraît conditionner le différentiel de coûts (4).

Le bénéfice en faveur de l’usage unique est retrouvé dans une majorité d’études, y compris dans des établissements pratiquant plusieurs centaines de fibroscopies chaque année. Ainsi, l’utilisation du fibroscope à usage unique représente une économie substantielle : 251 € vs. 275 € par bronchoscopie, sur 427 actes réalisés en 2014 à l’hôpital de Denain, soit plus de 10 000 € économisés, et 15 903 € vs 42 198 € par an, soit plus de
26 000 € d’économies pour le CHR d’Orléans (5).

L’étude conduite à l’Hôpital Lariboisière à Paris évalue à 285 € par acte le recours à un fibroscope réutilisable, (acquisition, maintenance, contrôles, amortissement…), vs. 240 € pour un fibroscope à usage unique(6). Des données comparables sont rapportées par l’équipe du CHU Henri-Mondor
(AP-HP), sur le fondement des 368 examens réalisés en 2015 : 201 € pour le fibroscope à usage unique, vs. 227 € pour le dispositif réutilisable (7).

Ainsi, les diverses études conduites en France démontrent que, comparé à l’utilisation de fibroscopes réutilisables, le coût lié à l’utilisation d’un fibroscope à usage unique est du même ordre dans la moins favorable des analyses. Plus fréquemment, et selon plusieurs évaluations convergentes, le coût lié à l’utilisation d’un fibroscope à usage unique est inférieur à celui lié au recours à un fibroscope réutilisable.

S’ajoutant aux bénéfices qu’apporte le fibroscope à usage unique en matière de de disponibilité immédiate et permanente, et de sécurité infectieuse, les arguments économiques plaident donc en faveur du recours au fibroscope à usage unique, d’autant que s’y ajoutent des avantages manifestes."
 

Le coût total de l'utilisation d'un bronchoscope est une évaluation complexe qui doit prendre en compte :

 

          + les coûts d'investissement
          + les coûts de réparation
          + les coûts d'entretien
          + les coûts de retard de traitement liés à son indisponibilité
          + les coûts liés à des risques potentiels de contamination

 

Résultats d'études individuelles des coûts de bronchoscopes réutilisables en France

 

Le saviez-vous?

De nombreux hôpitaux estiment qu'au regard de l'utilisation de bronchoscopes, c'est l'acquisition du dispositif qui est le poste le plus onéreux. Cependant, ces études démontrent que le coût d'investissement représente moins d'1/3 du coût total par procédure.
 
 
 
 

 

 
 
 

 
 
 

Références
1. Aissou M. et al. Analyse de coût comparant les fibroscopes à usage unique (Ambu aScope et les fibroscopes réutilisables pour l’intubation difficile. Annales Françaises Anaesthésie Réanimation (2013).
2. Mankikian J et al. Évaluation d'un nouveau vidéo endoscope bronchique à usage unique avec canal opérateur en réanimation. Tours 2014
3. Bertrand A et al. Etude de coût en faveur du fibroscope à usage unique. Europharmat 2014, poster N°8.
4. Sorli S.C. et al. Etude de coût des fibroscopes réutilisables vs jetables en réanimation. Europharmat 2015, poster N°70.
5. A. Wojcik et al. MédicoEconomie Benefit from replacing reusable bronchoscopes with single-use versions : a micro costing evaluation. Congrès Mondial Stérilisation,Lille. Octobre 2015
6. Debraine C et al. Fibroscope réutilisable versus usage unique : une analyse de coûts en réanimation. 27 ème Congrès National SF2H 2016

 
 
 

Coûts des risques de contamination croisée

 
 
 
 
Références
1. Consensus formalisé d'experts Méthode Delphi
2. Julia Kovaleva et al et al Transmission of Infection by Flexible Gastrointestinal Endoscopy and Bronchoscopy 2013
 
 

Références
1. Dhonneur G. et al. Etude comparative prospective et multicentrique des performances d’Ambu aScope 3 en réanimation – analyse intermédiaire. SFAR 2015, abstract 1650.
2. Basto et al.Introduction du fibroscope à usage unique dans un CHU. SFAR 2016,poster RO59.
3. Aissou M. et al. Analyse de coût comparant les fibroscopes à usage unique (Ambu aScope et les fibroscopes réutilisables pour l’intubation difficile. Annales Françaises  Anaesthésie Réanimation (2013).
4. Sorli S.C. et al. Etude de coût des fibroscopes réutilisables vs jetables en réanimation. Europharmat 2015, poster N°70.
5. Bertrand A et al.Etude de coût en faveur du fibroscope à usage unique. Europharmat 2014, poster N°8.
6. Debraine C. et al Fibroscope réutilisable versus usage unique : une analyse de coûts en rénaiamtion. 27 ème Congrès National SF2H 2016
7. Dhonneur G. et al. Introduction de la vidéo-endoscopie bronchique à usage unique (VEB-UU) dans un CHU : une étude qualitative et médicp-économique SFAR 2016, poster R058.

Nous contacter

Vous souhaitez essayer Ambu® aScope™ 4 Broncho ?

Nous contacter